La soprano Pretty Yende clôturait la première partie sur l’air Glitter and be gay de l’opérette Candide de Bernstein. On songe à Jessye Norman pour l’opulence du timbre (cette nostalgie dans la première section de l’air) dans un morceau qui réclamerait une voix un peu plus légère et aérienne. Une soirée qui place la barre très haut pour la suite du festival.

Critical Acclaim: Verbier Festival

Quote: Le Temps